Multiplication comme agrandissement-réduction

Le dessin connait une révolution à la renaissance avec l'introduction de la perspective. Albrecht Dürer en particulier publie un manuel où sont expliquées les techniques utilisant des instruments de dessin où le point de vue du peintre est matérialisé par un point et les trajets lumineux par des fils tendus.
Modifiez la position du sujet (point bleu) ou de l'écran de projection, que vous pouvez placer entre le sujet et l'objectif (méthode du fil tendu), ou bien du côté négatif (inversion de l'image dans la chambre obscure), ou encore après le sujet (projection "lanterne magique"). Déplacer ces points revient à modifier le rapport d'agrandissement-réduction qui est affiché. La multiplication est ainsi vue, non pas comme une addition itérée mais comme le facteur de l'agrandissement. Vous pouvez faire afficher des ragles graduées que vous pouvez manipuler pour utiliser cette "machine" comme une machine à multiplier et ainsi "lire" le résultat de la multiplication. Pour lire "-2,3x(-1,2)" par exemple, choisir le rapport -1,2 en plaçant le sujet à gauche, faire afficher l'équerre, "zoomer" autour de "-2,3" sur l'équerre transformée et lire sur la deuxième équerre, translatée, le résultat.